L’Approche Géostatistique pour la Caractérisation de Sites et Sols Pollués

Découvrez pourquoi l'approche géostatistique est pertinente pour la caractérisation de sites contaminés, sa valeur ajoutée et ses conditions d'application.

Objectifs

En tant qu’acteur impliqué dans le diagnostic ou la réhabilitation de sites et sols pollués, vous êtes fréquemment confrontés à ces questions :

  • Comment optimiser un plan d’investigation et apprécier la représentativité des échantillons ?
  • Comment modéliser rigoureusement le changement d’échelle entre échantillons et maillage de dépollution ?
  • Comment intégrer l’ensemble des données disponibles afin de mieux comprendre la répartition spatiale d’une pollution
  • Comment localiser précisément un volume de sol impacté ou une masse de polluants ?
  • Comment quantifier les incertitudes liées à la délimitation des zones impactées en intégrant les hétérogénéités du sous-sol ?

Durant ce séminaire, vous comprendrez pourquoi les méthodes géostatistiques constituent des solutions appropriées à la levée de ces interrogations et comment elles peuvent être mise en œuvre de manière opérationnelle.

Participants

Décideurs, ingénieurs et techniciens impliqués dans la caractérisation ou l’assainissement de sites potentiellement contaminés.

Caractéristiques

Exposés méthodologiques illustrés d’exemples pratiques issus de cas réels impliquant différents types de pollution : chimiques ou radiologiques, fuite depuis une source, remblais remaniés, etc. Ces illustrations concernent plusieurs milieux : sols, sédiments, installations (bétons). De nombreux temps d’échange sont prévus avec les participants afin de discuter de la pertinence de ces approches dans les contextes auxquels ils sont confrontés.

Contenu du séminaire

Comprendre et estimer l’hétérogénéité spatiale de la pollution

  • Discussion des hypothèses, avantages et inconvénients des approches usuelles pour la caractérisation des sites pollués et l’estimation de volumes de sols non compatibles avec l’usage futur envisagé.
  • Introduction pratique aux concepts d’hétérogénéité et de variabilité spatiale des teneurs (variogramme).
  • Conséquences opérationnelles pour la faisabilité de certains modes de dépollution.
  • Recommandations en vue de l’optimisation des plans d’investigation de sites.

Prédire et cartographier les pollutions

  • Présentation des méthodes usuelles de cartographie d’une pollution.
  • Introduction au krigeage et à ses avantages : prise en compte de la variabilité spatiale, quantification de l’incertitude associée.
  • Prise en compte d’informations auxiliaires : historique de site, observations qualitatives et mesures sur site.

Quantifier et localiser les volumes contaminés

  • Risques liés à l’usage de méthodes d’interpolation pour estimer des volumes contaminés.
  • Introduction pratique de l’approche par simulations stochastiques.
  • Présentation des résultats recherchés : estimation globale du volume de terres non compatibles et de l’incertitude associée, risque local de non compatibilité des mailles de dépollution, orientation de la dépollution.

Conditions préalables

Aucune connaissance préalable de la géostatistique n’est requise.